costume Renaissance 1618 à 1620

C’est le pourpoint de cette époque qui me plaisait, ainsi que la culotte. En gros c’est le costume mais surtout certains détails qui m’ont plu.

Je suis donc parti à la chasse d’inspiration dans les livres…Je nia pas mis des photos de toue la collection que j’ai consulté. Celui de ci-dessous est particulier et sort du lot.

Je vous recommande « The Modern Maker ».

Le concepteur Matthew Gnagy remet au goût du jour « la bara ».  Une méthode qui date du XVème siècle espagnol.

En gros et en très résumé, la bara est un système basé sur les proportions du corps + que sur les mesures que nous connaissons actuellement. Il y a bien sûr des modifications à apporter lors de la conception du patron. Un pli à prendre et à comprendre.

Vraiment à découvrir.

J’ai opté pour ce type (de costume). Par contre en gris argent et galons argent.

La tresse ira sur le pourpoint et la culotte.

Pour les boutons (1cm) je vais décorer les épaulettes et les faux boutons de la culotte.

les boutons du pourpopint sont en étain.

Ce sont des reproductions que j’ai trouvé au Royaume Uni.

 

Le modèle de gauche est sur le pourpoint et la braguette de la culotte.

Celui de gauche ira sur la cape de voyage.

La tige du bouton se coud sur le bord droite de la partie devant du pourpoint.

Pour les boutonnières j’ai ENFIN pu utiliser ma singer 329K et le « buttonholer ». Je suis complètement satisfait.

Le gain de temps est INCOROYABLE.

Si vous avez l’occasion je vous le recommande.

(Voir article buttonholer)

La boutonnière est placée au maximum à 1cm du bord gauche. C’est la tige du bouton qui permet de faire la croisure avec la distance du bord de la boutonnière.

C’est idem pour l’ouverture des manches et la braguette de la culotte (photo en fin d’article).

 

La cape de voyage est en laine bouillie non doublée.

Le patron est basé sur un modèle Renaissance. On peut y ajouter une capuche qui devrait rester amovible.

Pour Venise, la cape est indispensable. Ce modèle prend peu de place et reste très léger.

J’ai quand même mis une parementure qui couvre les épaule et descend jusqu’à la première attache (celle du bas)

Y a pas à dire on a pas inventé grand chose.

Le galon est confectionner avec le même fil que la tresse argent. Par contre ce galon est un peu souple pour un bon maintien.

Les attaches sont cousues à la machine au pied soutache.

Je vous recommande de faire un ou plusieurs test avant…

 

Pour le chapeau j’ai choisi un patron sur le net.

C’est que j’ai trouvé de mieux  se sont les patrons de Lynn McMaster.

J’ai fait plusieurs essais. Je ne suis pas encore très satisfait du résultat.

Le patron est bien fait. Les explications sont des fois un peu compliquées. Il faut prendre son temps.

je n’ai que cette photo de la culotte terminée.

Voilà, pour le moment c’est tout…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *